Comment un assureur peut-il exploiter sans risque le système de gouvernance 3LoD ?

Le système de gouvernance le plus fréquemment utilisé par les assureurs est le modèle des trois lignes de défense (3LoD – « Three Lines of Defence »). Pour rappel, ce système de gouvernance est typiquement organisé de la façon suivante :

Un modèle à clarifier pour éviter la déresponsabilisation et sur-responsabilisation

Le modèle 3LoD est très efficace… si les rôles, responsabilités et procédures sont clairement définis. Un travail de formation à la compréhension et l’application de ce cadre de gestion des risques est nécessaire pour une bonne gouvernance du risque chez les assureurs.

La bonne allocation des ressources financières et humaines est un facteur clé de succès

Autrement, un phénomène de déresponsabilisation peut peser sur leur bonne appréhension des risques : un collaborateur qui pense que sa propre tâche d’évaluation des risques relève de la responsabilité d’un autre expose sa compagnie à des décisions dangereuses. Des étapes clés pourront avoir été manquées. Inversement, un phénomène de sur-responsabilisation amène les assureurs à surinvestir des ressources dans la gestion des risques. Des rapports d’évaluation des risques ou des réunions de travail démultipliés, avec des objectifs communs mais aux conclusions différentes, sont autant de ressources gâchées et potentielles sources d’erreurs dans les prises de décision.

Trois lignes correctement pourvues en ressources

La bonne allocation des ressources financières et humaines est un facteur clé de succès pour l’implémentation du système de gouvernance 3LoD chez un assureur. Nous avons constaté que la deuxième ligne est fréquemment sous-alimentée en compétences de gestion et d’évaluation des risques. Les compagnies d’assurance se trouvent ainsi exposées à des risques que la seconde ligne ne décèlera pas dans les décisions de la première.

About Guillaume Beneteau

Guillaume Beneteau est Directeur de l’activité Risk Consulting & Software Vie au sein de Willis Towers Watso…
Categories: Français, Gestion des Risques | Tags: ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *