Le boum du BIM (Building Information Modeling) 2/2

BIM est l’abréviation de Building Information Modeling qui pourrait se traduire en français par Modélisation des Informations (ou données) du Bâtiment. S’il est difficile de donner une définition acceptée par tous, on observe que le secteur du BTP en France se structure pour accéder au plus vite aux bénéfices de cette nouvelle manière de travailler.

La généralisation du BIM devra surmonter quelques freins…

Gscope_jun2016

Gscope, le magazine institutionnel de Gras Savoye

En France, le secteur du BTP compte de nombreuses structures de petite taille, et pour elles, les investissements en logiciels et en matériel que cette évolution suppose, sont lourds. Enfin, il faut accompagner cette transition et former les équipes à cette nouvelle façon de travailler, et c’est certainement la partie la plus longue de cette transformation.

Certains acteurs craignent aussi un frein à la créativité et une trop grande standardisation des projets. Enfin, le respect de la loi MOP (loi relative à la Maîtrise d’Ouvrage Publique) et le partage des responsabilités sont des questions qui doivent être traitées.

… avec l’aide de leviers, notamment réglementaires, puissants

Des chantiers réglementaires vont accompagner le déploiement du numérique, comme le carnet d’entretien du logement prévu par la loi de transition énergétique, ou la numérisation des procédures administratives, permis de construire par exemple. Sous l’impulsion du droit européen, une grande partie de la commande publique devrait être réalisée en BIM dans les prochaines années. Je crois surtout que la puissance du BIM provient des possibilités nombreuses et concrètes qu’il offre, et dont nous n’avons probablement pas tout vu. Nos métiers deviennent plus collaboratifs, à l’image de la société vers laquelle nous tendons aujourd’hui. C’est important que le secteur de la construction puisse participer à ces évolutions.

L’émergence du métier de BIM manager et des formations supérieures pour occuper cette fonction vont venir accélérer cette transformation.

Quel sera l’impact du BIM sur votre rôle de courtier en assurances ?

La traçabilité est une chose importante, car avec ces outils, les demandes et les interventions de chacun seront faciles à retrouver. Cela tend vers une responsabilité encore plus forte pour chacun des acteurs, et ils sont nombreux à intervenir dans la vie d’un chantier de construction. Dans son rôle de conseil, le courtier tient compte de l’ensemble de ces évolutions pour continuer à accompagner les entreprises dans leurs projets.

Conseiller les entreprises consiste aussi à anticiper les nouvelles responsabilités liées au BIM, et de prévoir l’évolution des contrats d’assurances en conséquence.

Le Boum du BIM 2

 

About Claude Noel

Claude Noel est le Directeur Développement Construction de Gras Savoye Willis Towers Watson en France. Juriste de …
Categories: Construction, Français | Tags: , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *