Les enjeux juridiques à l’ère du « Big Data » (2/2)

Si l’utilisation d’un grand volume de données est un outil précieux dans l’analyse et le pilotage des risques, elle peut par conséquent induire parallèlement ses risques propres en termes de conformité et d’impacts sur la vie privée, tant dans la sphère personnelle que professionnelle.  Le règlement européen imposera, avec les notions « d’accountability » et « d’évaluation d’impacts sur la vie privée », d’analyser et documenter à tous les stades du traitement de la donnée les risques encourus et les actions menées pour les limiter.

La manipulation de la donnée est intrinsèque à l’activité du courtage en assurances.

Dans ce contexte, les possibilités d’anonymisation des données représentent un levier intéressant, voire parfois inévitable de mise en conformité. Pour autant, même la production et le traitement de données anonymisées ne suppriment pas tous les risques : la démultiplication des sources de données et la possibilité de les croiser posent la question d’une possible ré-identification des personnes, qu’il convient de prendre également en compte.

La manipulation de la donnée est intrinsèque à l’activité du courtage en assurance, qu’il s’agisse des données nécessaires à l’analyse de risques ou des données produites dans le cadre de la gestion de contrats d’assurance.  Pour se conformer à ses obligations, il est indispensable de développer un savoir-faire et une maturité certaines, notamment en termes de confidentialité et de sécurité des données.

Aussi, mettre à profit les richesses du big data tout en s’assurant d’une utilisation conforme et responsable des données, tel est le défi que les courtiers doivent relever dans le cadre des solutions qu’ils proposent et dans l’accompagnement de leurs clients.


 

PierreLederer_300Ce poste a été co-écrit par Pierre Lederer. Pierre Lederer est directeur juridique et risk manager de Gras Savoye Willis Towers Watson en France. Docteur en droit, titulaire d’un LLM américain en droit complété d’un Executive MBA, il a rejoint Gras Savoye en 2007 après une carrière juridique menée au sein de grands groupes de l’énergie (Areva), de l’assurance (Allianz) et des télécoms (Neuf Télécom).

About Amandine Delsuc

Amandine Delsuc est juriste et Correspondant Informatique et Libertés chez Gras Savoye.  Après avoir pratiqué l…
Categories: Analytique, Français, Règlementation | Tags: , , , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *