Assurance de flottes automobiles, bilan 2016 et perspectives 2017

2015 fut une année paradoxale : les aspects techniques du marché de l’assurance Flottes laissaient présager une continuité des hausses tarifaires pratiquées les exercices précédents. La variable commerciale a été une nouvelle fois la plus forte et les renouvellements 2016 ont été menés dans un contexte particulièrement mesuré. A ce jour, en grande majorité, les assureurs veulent développer leur branche automobile.

Après avoir souhaité un retour à l’équilibre des résultats (sans y être totalement parvenus), les assureurs annoncent clairement leur volonté de développer la branche automobile. Certes, bon nombre d’entre eux rappellent que ce développement doit se faire dans le respect de l’équilibre technique, mais le message est sensiblement différent de celui qui avait conduit certains à restreindre leur politique de souscription ou à se retirer du marché.

Une concurrence accrue génère évidemment une politique de prix bas. Les aspects techniques demeurent, mais des écarts surprenants peuvent exister entre les approches des différents assureurs. Evidemment, les risques maîtrisés permettront d’obtenir les meilleures conditions.

Les clients ont appris l’intérêt de l’autofinancement associé à la maîtrise du risque

Dans les périodes de placement difficile, les clients ont appris l’intérêt de l’autofinancement associé à la maîtrise du risque. Permettant de limiter les primes et les chargements associés, le niveau des franchises  devrait continuer à évoluer pour ne transférer aux assureurs que le risque aléatoire susceptible d’affecter le compte de résultat.

Le marché de l’assurance automobile est mature

Les garanties évoluent peu. Certaines représentent des services (ex : garanties Bris de glace) plutôt que de la couverture de risque. L’évolution sera plutôt portée par l’évolution des services que par celles des garanties.

Si le marché est ouvert et souple, il reste des activités pour lesquelles la souscription reste particulièrement difficile, voire impossible : location courte durée, transport public de voyageurs et dans une moindre mesure le transport public de marchandises.


 

christian-dane_300lChristian DANEL est, depuis mai 2012, Directeur du Pôle Automobile (Siège) et Pilote national de la Filière Automobile de Gras Savoye.

De formation MSTCF Maitrise des Sciences et Techniques Comptables et Financières, Christian a 30 ans d’expérience dans le courtage d’assurances. Il a rejoint Gras Savoye Lille en qualité de contrôleur de gestion (1986 à 1999), pour ensuite évoluer vers un poste de Directeur Adjoint couvrant les missions de DAF, Organisation et animation commerciale. De 1999 à 2002, il était en charge de l’Organisation et l’animation du réseau auprès de la Direction du réseau Régional de Gras Savoye. De 2002 à mai 2012, il a exercé la fonction de Directeur de Gras Savoye Avignon : filiale spécialisée dans le monde du Transport.

Categories: Automobile, Français | Tags: ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *